Les grands groupes à la rencontre des start-up dans les territoires

Par Journaliste Figaro Corinne Caillaud Publié le 30/01/2019 à 09:59

Depuis la création de BigUp For Startup en 2015, 2000 rendez-vous d'affaires ont eu lieu et 65 contrats ont été signés.

Preuve de l'efficacité du dispositif, BigUp For Startup redémarre un troisième tour de France. Et cette fois-ci, il ira même jusqu'à organiser un événement en Afrique, voire un autre en Europe de l'Est. Le concept de ce programme d'open innovation? Inverser la tendance. Ce ne sont pas les start-up de province qui montent rencontrer de grands groupes dans la capitale, mais bien ces derniers qui partent dans les territoires découvrir la pépite qui apportera la solution à leur problématique. Cette initiative a été lancée par des anciens du groupe La Poste en Languedoc-Roussillon, Pierre Billet et Lucie Phaosady, tous deux membres du comité French Tech de Montpellier.

«Nous voulions tisser du lien et générer du business entre les start-up et les grands groupes. Pour prendre part à nos rencontres, ces derniers doivent avoir exprimé un besoin. Quant à la participation des start-up, elle est gratuite», précise Pierre Billet. Les deux organisateurs comptent Orange, le Crédit agricole, le groupe La Poste et la Banque des territoires comme partenaires nationaux. Depuis la création de BigUp For Startup en 2015, une quarantaine de grands groupes et un millier de start-up ont participé aux rencontres, auxquelles sont associés les acteurs économiques territoriaux. Ces événements ont généré 2000 rendez-vous d'affaires et 65 contrats ont été signés, allant du Proof of Concept (PoC, preuve de concept) à l'achat de prestation, en passant par l'intégration d'un programme d'open innovation dans les grands groupes.

BigUp4startupComment